• Home  / 
  • Divers
  •  /  Sarouel algérien vs thaïlandais : quelles différences ?

Sarouel algérien vs thaïlandais : quelles différences ?

23 février 2017

La nouvelle mode en ce qui concerne les pantalons est au large. On préfère avoir plus d’air qui circule sur nos jambes sans pour autant porter des jupes. C’est de là que le Sarouel est né, de cette envie de porter un pantalon aéré.

Ceci dit, il faut distinguer deux types de sarouels, le thaïlandais et l’algérien.

Le Sarouel algérien :

Le mot Sarouel est un mot typique du Grand Maghreb. On parle de Sarouel ou Serouel en Algérie, au Maroc et en Tunisie. Ces trois pays dont la culture est presque identique ont adopté ce type de pantalon depuis l’antiquité.

Crédit photo : Doctissimo

Il faisait partie de la garde-robe des Bey, les rois de ces pays. Il a ensuite été adopté par les femmes pour le côté atypique avec quelques modifications. On reconnaissait les Sarouel des femmes parce qu’ils étaient ornés de pierres cousues à la main.

Mais, qu’en est-il du Sarouel algérien moderne ?

Crédit photo : Bazil Bazil

Le sarouel algérien est reconnu par sa coupe. Il se tient à la taille par un élastique, devient bouffant au niveau des hanches pour se serrer au niveau des pieds.

Les matières et tissus importent peu dans ce type de sarouel et il suffit qu’il y ait cette forme typique pour le distinguer.

Crédit photo : parisgostyle-shop.fr

D’ailleurs, il est porté aussi bien par les femmes que par les hommes et trouve même une grande notoriété auprès des hommes. On le porte pour sortir ou même pour faire du sport quand il est en coton.

Il se porte très bien avec des sandales en été quand il est en tissu fin et avec des chaussettes et basquets en hiver quand il est en jean. L’avantage en hiver est qu’il est épargné par l’eau des précipitations.

Le sarouel thaïlandais !

Crédit photo : akoustik

Venant tout droit de la Thaïlande, le sarouel thaïlandais typique est différent de l’algérien. Déjà qu’il n’est pas adapté aux saisons froides, il est principalement fait en tissu.

Il ressemble un peu au sarouel algérien dans sa forme. Il est serré au niveau de la taille et des chevilles et bouffant pour le reste.

Ce qui le distingue néanmoins, c’est non seulement sa forme, mais aussi ses couleurs. Pour la forme, il ressemble à une poire et donne l’impression d’être une jupe large de loin. En haut, il est orné par une bande assez large contrairement à l’élastique du sarouel algérien.

Crédit photo : etsy.com

On a l’impression qu’il s’agit d’une grande poche entre les cuisses puisqu’il ne les sépare pas.

Pour les couleurs, on opte pour les imprimés ethniques et les couleurs vives de la culture thaïlandaise.

Si le sarouel algérien est unisexe, les hommes occidentaux n’apprécient pas trop le sarouel thaïlandais et reste réservé aux femmes. Il souligne bien la taille et cache les formes disgracieuses des cuisses ou des jambes pour laisser paraitre les pieds.

Click here to add a comment

Leave a comment: